Vous êtes ici : > Accueil > Interroger > Foire aux questions
> FAQ


Qu'est ce que le réseau vigilance de la FNATH ?

Réseauvigilance, c'est un espace d'information et d'expression pour tous les citoyens désireux de lutter contre la souffrance au travail et de prévenir de telles situations.

Faut-il nécessairement être concerné pour devenir membre du réseau vigilance ?

Non, prévenir la souffrance au travail c'est l'affaire de tous ! Vous, votre famille, vos proches, tout le monde est potentiellement concerné.

N'hésitez pas à parler de ce réseau autour de vous et inscrivez-vous.

Qui a lancé ce réseau vigilance ?

Ce réseau a été lancé par la FNATH, association qui défend depuis 1921 les personnes accidentées de la vie, notamment les personnes en souffrance au travail. Les écouter, les accompagner dans leur démarches juridiques, telles sont les principales missions de notre association depuis plus de 90 ans.

Existe-t-il un bon et un mauvais stress ?

Cette expression largement répandue a pour effet de dédramatiser des situations potentiellement dangereuses pour la santé des travailleurs. Il n’existe pas un bon stress.

J’estime être victime de harcèlement, que dois-je faire ?

Il convient de ne pas rester isolé. Vous devez en parler à votre entourage, aux délégués du personnel s’ils existent, ainsi qu’aux médecins du travail ou à votre médecin traitant. N’hésitez pas également à en aviser votre employeur.

J’ai connaissance d’une situation de souffrance au travail, que dois-je faire ?

Vous devez prévenir les acteurs présents dans l’entreprise, qui pourront intervenir pour mettre un terme à cette situation. Si vous êtes amenés à témoigner, la loi vous protège de toute conséquence de la part de l’employeur.

Je suis délégué de personnel, que puis-je faire ?

En tant que délégué du personnel, éventuellement membre du CHSCT, vous pouvez mettre les éléments dont vous avez connaissance à l'ordre du jour d'une réunion du CHSCT ou des délégués du personnel, ainsi que les porter à la connaissance de l'employeur et commencer à travailler sur leur résolution. Vous pouvez également demander une expertise sur les conditions de travail (à la charge de l’employeur) ou proposer de lancer une action de prévention.






Bookmark and Share